Dilatez l'Eglise. Nous avons tous notre place insubstituable. Les organes les plus hauts sont les plus irremplaçables. Dilatez l'Eglise par votre prière ; ce ne sera jamais une prière d'isolée, mais une prière aussi vaste que les bras du Christ en croix, aussi vaste que la Rédemption. Vous aurez l'inquiétude du monde à sauver ; intercession constante pour l'union des chrétiens : pour que le monde croit que Dieu a envoyé son Verbe, il faut que ses disciples apparaissent dans l'unité. _ Inquiétude pour ceux qui ne croient pas en l"Unique Médiateur, qui en sont restés à la croyance du Dieu d'Abraham. _ Inquiétude d'Israël, inquiétude de l'Islam. Et tout le reste du monde : la Chine si préparée à saisir toutes les résonances de l'Incarnation ; l'Inde assoiffée de contemplation, _ les primitifs qui ne connaissent pas l'obstacle que nous connaissons si bien, celui d'une conscience qui se fouille trop, _ et pour cette portion de l'humanité qui a renié Dieu et le combat. Ainsi, votre prière sera catholique, pleinement.
A l'une de ses filles spirituelles oeuvrant en terre d'Islam


L'Inde doit donner à l'Occident un sens plus aigu de l'éternel, de la primauté de l'Etre sur le Devenir. L'Inde doit recevoir en retour de l'Occident un sens plus concret du temporel, de la personne, de l'amour. La fonction des médiateurs est d'être des vases communicants.
J. Monchanin à H. Le Saux, 23 janvier 1955


N'est-ce pas le type même de la mission: proposer à tous un mystère qui surplombe les plus grands mais dans une forme si connaturelle que le plus petit y puise sa vie (et qui reconnaisse ce qu'il y a en lui de plus familier et de plus secret.
A. Duperray, repris in H. de Lubac Images p. 57


Devenir pour l'homme, c'est une théopathie, une personnalisation dans et par le Corps du Ressuscité, une insertion trinitaire.
Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 8


Le mode même de l'en-soi, s'il n'est pas un pour-soi ne peut véhiculer ni la connaissance, ni l'amour.
Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 34


Il faut être pour donner, plus on est, plus on est capable de donner.
A
une amie 10/9/1957

Le monde n'est que pour la vie, la vie pour l'homme et l'homme n'est point pour lui-même. Tout est signe, mais vrai, et substantiel de Celui -là qui, par amour de la création s'est fait signe. Pas de signe plus haut dans l'ordre humain que le toi de l'amour: signe vrai du Toi absolu de Dieu.
De l'esthétique à la mystique p. 82


La mystique reste toujours en deçà du Mystère: ce n'est pas l'esprit qui mord sur le Mystère, mais le Mystère qui mord sur l'esprit et l'oblige à rejeter les formes où il pensait le saisir.
De l'esthétique à la mystique p. 90


Le mystère n'est pas de l'ordre de l'irrationnel, mais du rationnel, il oblige à passer de la problématique de l'avoir à celle de l'Etre.
De l'esthétique à la mystique p. 86


Dans le Christ, tous sont présents, comme des appels, des croissances, des signes vrais - tout est sacrement - des médiations à travers tous, des inchoations - promesses et possession: une circumincession en douloureux enfantement.
De l'esthétique à la mystique p. 121


Pourquoi sommes-nous missionnaires? pour le Christ, pour achever le Christ, pour que son Incarnation soit totale, pour que le Christ se remette un jour dans son intégrité à son Père.
Théologie et Spiritualité Missionnaires p. 38


L'Eglise ne sera totale, ne sera le corps du Christ total que lorsqu'elle aura incorporé toutes les civilisations, toutes les richesses culturelles et spirituelles du monde entier.
Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 66

Le Nouveau testament énonce les deux mystères les plus impénétrables à la pensée humaine, celui de l'intimité de l'Etre divin, la Trinité, et celui du don de lui-même par l'Incarnation rédemptrice du verbe et l'envoi de l'Esprit. Cet énoncé ferme et tranquille n'implique pas de tentative d'élucidation philosophique.
Apophatisme et Apavada Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 126


Toutes les cultures sont humaines et se situent sur une sorte de ligne horizontale d'immanence. Le Verbe de Dieu les surplombe toutes, les soumet au jugement et détermine une crise.
Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 85


On ne verse pas le vin nouveau de l'Inde dans les vieilles outres de l'Europe…
Lettres à sa mère p. 264


Dieu absolument un et absolument simple ne fait pas composition avec le monde: transcendant, il ne constitue pas avec lui une dualité, il est par rapport à sa création advaïta, et seules la transcendance et la création peuvent sauvegarder la pureté de Dieu sans abolir le monde.
L'Inde et la Contemplation Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 37


La concentration contemplative n'a pas à se resserrer sur un atman individuel, ni sur un brahman indifférencié, mais sur l'Esprit qui dépasse toute forme, toute structure même métaphysique, et qui pourtant est Personne, qui est même celle des trois Personnes dont la personnalité l'esse ad est le plus clairement manifesté.
L'Inde et la Contemplation Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 39

La mission de l'Inde, n'est-elle point finalement de sonder les profondeurs de la Mystique trinitaire en son point d'achèvement et d'unification, en son mouvement d'inflexion vers l'univers et de conversion à travers le Médiateur vers l'Inengendré: Mystique du Saint Esprit ?
L'Inde et la Contemplation Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 49


Des spiritualités non encore écloses, des modes contemplatifs, des formulations neuves du mystère, des types d'adoration et de vie consacrée attendent sans doute, attendront des siècles peut-être l'avènement de civilisation comme celle de l'Inde et de la Chine au sein de l'Eglise une et multiforme. Le christianisme qui était d'hier, qui est d'aujourd'hui, sera aussi à jamais 'celui qui vient'. L'Esprit éternel sera toujours dans la création celui qui achève. Il n'est de regard chrétien qu'eschatologique, il n'est de prière chrétienne que celle qui s'achève dans l'imploration 'Marana-tha: vienne le Seigneur'.
RSR 1948, Mystique de l'Inde Mystère chrétien p. 86


On conçoit que Dieu soit en nous - mais nous, en Dieu ! Cette réciprocité entre activités infiniment autres ne peut s'obtenir, je crois, que par l'initiative d'amour de Dieu qui comble l'altérité en l'assumant. A la fois nœud et mystère.
A. Duperray, 28 novembre 1938


Sans eux /les contemplatifs/, découronnée, elle /l'Eglise/ s'alourdirait dans les réalités contingentes de la terre - poids désormais trop lourd que ne soulèverait plus le ferment d'éternité. Et se voilerait à ses yeux l'horizon de l'ultime futur qui, seul, finalisant le temps du monde et de l'histoire, lui confère un sens total...Leur absence défigurerait l'Epouse du verbe. Elle égarerait les hommes, chrétiens ou non, en ce renversement de perspectives, dont nous ne mesurons déjà que trop les ravages, qui finalise l'Eglise par le monde et non plus le monde par l'Eglise. En une société laïcisée qui juge de toute chose selon les critères sociaux et tend à réduire science et philosophie au rôle d'instruments de progrès, l'Eglise éprouve plus que jamais l'urgence de 'jardins clos': lieux purs où sont les signes des biens à venir, insurpassables. Les non-chrétiens ont un droit strict à voir l'Eglise telle qu'elle est en sa totale mission, tournée vers les hommes à panser et à sauver, mais d'abord vers Dieu à adorer et à aimer.
Ermites du Saccidanada p. 21-22


La valeur d'une vie c'est son poids d'adoration

Citations